in

The Land of Giants

 

Des pylônes aux allures de géant, se dressant au milieu des terres islandaises. Le travail réalisé par le cabinet d’architectes Choi+Shine dans le cadre du concours “Boston Society of architects Award for unbuilt Architecture 2010” est tout simplement mystique.

Mystique, dans le sens où il apporte de la beauté et un supplément d’âme à une construction considérée comme parasitaire. Ces pylônes n’en sont plus, ce sont devenus des monuments. On pourrait croire à des vestiges d’anciennes divinités en voyant ces armatures mystérieuses venues de nulle part. La sensation qu’ils évoquent est proche de celle que peuvent évoquer les statues de l’île de Pâques.


MTV DECRASSE LA PUB

Julius Shulman, un compas dans l oeil…