in

L’illusionniste : un chef d’oeuvre by Tati

On connaît déjà Sylvain Chomet pour son célèbre film d’animation, “Les Triplettes de Belleville”, mais ce dernier n’a pas fini de nous faire rêver par ces créations toujours aussi fantastiques.

“L’illusionniste” est une œuvre inachevée et scénarisée par Jacques Tati himself. Sa fille Sophie Tatischeff, scénariste de métier (ben oui forcément, avec un père comme Tati…) avait pour ambition de la faire partager au plus grand nombre.

Après avoir présenté son projet à Sylvain Chomet, Sophie Tatischeff a donné carte blanche au réalisateur :

Je me suis senti accepté, bienvenu, “validé”, en quelque sorte par Sophie. Et non pas “écrasé” par la silhouette de Tati.

Je connaissais très bien son cinéma, ses films, car il a toujours fait partie de ma vie.”

So Story

À la fin des années 50, une révolution agite l’univers du music-hall : le succès phénoménal du rock, dont les jeunes vedettes attirent les foules, tandis que les numéros traditionnels – acrobates, jongleurs, ventriloques – sont jugés démodés.
Notre héros, l’illusionniste, ne peut que constater qu’il appartient désormais à une catégorie d’artistes en voie de disparition. Les propositions de contrats se faisant de plus en plus rares, il est contraint de quitter les grandes salles parisiennes et part avec ses colombes et son lapin tenter sa chance à Londres. Mais la situation est la même au Royaume-Uni : il se résigne alors à se produire dans des petits théâtres, des garden parties, des cafés, puis dans le pub d’un village de la côte ouest de l’Écosse, où il rencontre Alice, une jeune fille innocente qui va changer sa vie à jamais.

So contre-courant

N’imaginez pas qu’à l’instar du futur Shrek, Sylvain Chomet a choisi la technologie 3D ! Loin de là ! Le réalisateur a préféré se concentrer sur la 2D, jugée plus en adéquation avec le scenario et la poésie du film.

Si vous suivez mon conseil et que vous êtes en train d’enfiler votre plus beau pull over pour vous rendre au cinéma (oui, enfin finissez de lire mon article quand même…), faîtes particulièrement attention aux détails du film. Dans chaque coin, sur chaque image se cachent de petits clins d’œil, des détails so poétiques.

So 3 bonnes raisons de voir l’Illusionniste

Trois bonnes raisons de voir le film :

– 1 : Voir un film de Sylvain Chomet par Tati vous permettra d’impressionner vos amis ou beaux-parents dans une soirée un peu coincée, et ça c’est pas mal !

-2 : Parce que même si on aime les films avec du sang partout, des pistolets laser à énergie subaquatique, on a le droit à un peu de poésie.

-3 : Parce que si So Blink le dit, vous le faites (mégalo….non !)

Décollage gratos de Bordeaux avec EasyJet !

Et le Lion d’Or est attribué à…