in

Les Gérard sont de retour…

Monica Bellucci, Kad Merad, Kristin Scott Thomas, Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Dany Boon et Benoît Poelvoorde, Franck Dubosc… qui sera le grand gagnant ?

En attendant les résultats, voici en avant première internationale (ou presque…) les nominés 2010.

Gérard du plus mauvais film : Le Baltringue de Cyril Sebas, Trésor de Claude Berri, Oscar et la Dame Rose de Eric-Emmanuel Schmitt, Rose et noir de Gérard Jugnot, Cinéman de Yann Moix, Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet, Le Petit Nicolas de Laurent Tirard.

Gérard du film avec des petits chiens ou des grosses chiennes : Bambou de Didier Bourdon avec le chien Valse, Trésor de Claude Berri avec le chien Georges, Bellamy de Claude Chabrol avec Vahina Giocante, Coco avant Chanel de Anne Fontaine avec Audrey Toutou.

Gérard de la grosse comédie qui tache comme on en tournait du temps des Charlots avec Paul Préboist et Alice Sapritch, sauf qu’on est en 2010 : Le Mac avec José Garcia, Protéger et servir avec Clovis Cornillac, Le Baltringue avec Vincent Lagaf’, Rose et noir avec Gérard Jugnot, Le Missionnaire avec Jean-Marie Bigard, RTT avec Kad Merad.

Gérard du film pas nul, mais pas bien. Pas nul, hein. Mais pas bien. Mais pas nul pour autant. Mais pas bien non plus. Mais pas nul. Ceci dit, pas bien. Voyez? : L’Autre Dumas avec Gérard Depardieu, Lucky Luke avec Jean Dujardin, Neuilly sa mère ! avec Samy Seghir, Erreur de la banque en votre faveur avec Jean-Pierre Daroussin, Tellement proches avec Vincent Elbaz, Gainsbourg (Vie héroïque) avec Eric Elmosnin.

Gérard de l’acteur qui a un nom de maladie : Anna Mouglalis, Sabine Azéma, Niels Arestrup, Denis Podalydès, Serge Hazanavicius, Roschdy Zem.

Gérard du film qui parle d’une meuf qui fait moyennement envie, et du coup le film bah c’est pareil : Mademoiselle Chambon avec Sandrine Kiberlain, La Religieuse portugaise avec Leonor Baldaque, Romaine par moins 30 avec Sandrine Kiberlain, La Reine des pommes avec Valérie Donzelli, Sœur sourire avec Cécile de France.

Gérard de l’acteur que c’est pas qu’on l’aime pas, mais on en a un peu marre de voir sa gueule partout : Clovis Cornillac, Kad Merad, François Berléand, Dany Boon, Omar et Fred.

Gérard du film vraisemblablement adapté d’un article de Marie-Claire : Une Semaine sur deux (et la moitié des vacances scolaires) avec Mathilde Seigner, Le Père de mes enfants avec Chiara Caselli, Mères et filles avec Catherine Deneuve, Divorces avec François-Xavier Demaison, Je l’aimais avec Daniel Auteuil, Pour un fils avec Miou-Miou.

Gérard de l’acteur dont on espère qu’il aura jamais de premier rôle quand on voit comment il se débrouille avec les seconds : Manu Payet dans RTT, Aure Atika dans Mademoiselle Chambon, Doudi dans Le Missionnaire, Jacky Ido dans Inglourious Basterds, Michèle Bernier dans Thelma, Louise et Chantal.

Gérard du désespoir féminin : Monica Bellucci dans Ne te retourne pas, Elsa Zylberstein dans La Maison Nucingen, Lio dans La Robe du soir, Virginie Efira dans Le Siffleur, Sophie Marceau dans L’Homme de chevet, Marion Cotillard dans Le Dernier vol.

Gérard de l’actrice qui ne bénéficie définitivement pas des réseaux de son beau-frère: Valéria Bruni-Tédeschi dans Les regards.

La cérémonie sera diffusée sur Paris Première, le 10 mai prochain en direct et en clair pour les non abonnés !

Et la Palme d’Or du 63ème Festival de Cannes est décernée à ….

Les “fakes” : vraies fausses pubs ou fausses vraies pubs ?